Edition print : comment faire un support éco-conçu ?

On a beaucoup reproché à l’édition print d’être un médium trop polluant lorsqu’il s’agit de communiquer. Et ce n’est pas totalement faux. Produire du papier nécessite une grande quantité de matière première, mais aussi une grande quantité d’eau, d’énergie, de produits polluants pour sa transformation. Une fois créé, l’impact environnemental du papier ne s’arrête pas là. Car pour communiquer, on ne donne pas juste une feuille blanche. Il nous faut imprimer du contenu dessus. C’est donc reparti pour une utilisation conséquente d’eau, d’énergie ou de solvants en tout genre. Tout cela pour que le support finisse bien souvent sa course dans notre poubelle. On a vu mieux comme communication durable.

L’édition print a toujours la cote

Malgré tout, le papier reste un support indispensable pour communiquer. Si le digital a su gagner le coeur de bon nombre d’entre nous, certaines informations ne nous sautent aux yeux que lorsqu’elles sont entre nos mains. Cela peut se comprendre. L’information papier est moins rapidement « consommée » et permet une communication réputée plus fiable. Elle apporte une valeur supplémentaire à votre campagne et permet un meilleur travail de mémorisation. À l’inverse, le digital sera dans l’immédiateté et dans la « consommation rapide ». En clair, par l’édition print, vous captez plus longuement l’attention de vos cibles et restez plus longtemps dans son esprit.

De plus, les supports imprimés vous permettent de vous démarquer et de faire preuve d’inventivité. Allier utilisation de supports digitaux et de supports papier facilite l’optimisation de votre communication et la rendra ainsi bien plus efficace. Mais pour ce dernier, encore faut-il savoir concevoir de manière plus soutenable son édition print.

Le format

Privilégiez des formats d’impression standard (A4, A5…) et évitez les formes trop stylisées pour réduire les pertes de papier dues à la découpe. De plus, un format standard facilitera la diffusion du support et vous évitera un surcoût sur cette étape 🙂

Le graphisme

Pour faire passer efficacement votre message, point trop n’en faut ! C’est un peu la règle d’or. Cela vaut pour vos contenus, tout autant que pour les choix graphiques. Pour une lecture plus agréable et un contenu plus lisible, ne lésinez pas sur les marges et les espaces vides.

Choisissez les bons éléments à intégrer à vos supports, en étant particulièrement vigilant.e sur le choix des photos. Vous utiliserez ainsi moins d’encres et irez droit au but.

Les couleurs

Il n’y a pas de secret : les couleurs attirent l’oeil, et avec lui notre public cible. Mais aussi belles soient-elles, les couleurs nécessitent une utilisation importante d’encre, et aucune n’est épargnée. La solution est d’utiliser la couleur à bon escient, pour qu’elle mette en valeur ce qui est important, mais en évitant les aplats excessifs. Toutefois, les aplats ne sont pas à proscrire. Il est par exemple possible de jouer avec la densité des couleurs choisies pour avoir un taux d’encrage plus faible. 

En revanche, on évite au maximum les papiers déjà colorés, car ils sont difficiles à recycler et nécessitent souvent des impressions très contrastées.

Le choix du papier

Pour choisir son papier, il faut choisir son imprimeur. Prenez le temps d’échanger avec les imprimeurs locaux, installés près de chez vous ! Leur expertise est importante pour ne pas faire de faux-pas sur l’impression.

Pour une édition print éco-conçue, privilégiez du papier vierge ou du 100% recyclé. Différents labels peuvent vous aiguiller, mais il faut savoir les déchiffrer. Toutefois, soyez vigilant.e sur le papier recyclé blanchi, qui demande beaucoup d’eau et de solvant pour sa transformation.

Les encres

Aucune solution miracle n’a encore été inventée en ce qui concerne les encres. On peut toutefois réduire leur impact au maximum avec certaines formulations. Privilégiez notamment les encres végétales, moins toxiques et moins gourmandes en énergie fossile. On évite particulièrement les finitions métalliques, les vernis ou les pelliculages, polluants à produire et plus difficiles à recycler.

Illustration pour cartes postales intitulée "Lemonade" représentant des citron et des feuilles de menthe

Une édition print éco-conçue possède de nombreux avantages

Infographie avec des icônes pour expliquer les avantages d'une édition print éco-conçue
illustration d'une jeune femme allongé sur e ventre en train de lire un dépliant

TIPS !
Les questions à se poser avant de commencer

  • Dans quel contexte et à quelle occasion ai-je besoin de créer ce document ?
  • Quelles sont mes cibles et combien de personnes je souhaite atteindre ?
  • Quels sont mes objectifs avec ce document ?
  • L’information diffusée est-elle très ponctuelle (quelques jours), évolutive (quelques mois) ou pérenne (plusieurs années) ?
  • Aurai-je besoin de faire des mises à jours fréquentes du document ?
  • De combien d’exemplaires aurai-je besoin ?
  • Quelle sera la diffusion de mon support ?

Besoin de créer d'une édition print ? Je vous écoute !